Linars
linars

Projet pédagogique 2018/2019

Accueil de Loisirs Sans Hébergement Périscolaire

 

DESCRIPTIF DU PUBLIC

 

L’accueil périscolaire a pour mission de recevoir les enfants de 2 ans et demi à 12 ans scolarisés au sein de l’école primaire François Lassagne et qui ont été inscrits à cet accueil auprès de la mairie.

FONCTIONNEMENT DE L’ACCUEIL DE LOISIRS

Cet accueil permet aux enfants de partager des activités avant et après la classe. Les activités sont encadrées et guidées par du personnel qualifié :

  • atelier créatif et manuel,
  • activités sportives,
  • activité bricolage,
  • activité jardinage,
  • jeux de société,
  • jeux extérieurs,
  • lecture (Association Lire et faire lire),
  • aide aux devoirs.

 

Par leur côté ludique, ces différentes activités favorisent l’épanouissement de l’enfant.

Les ALSH, en tant qu’accueils collectifs permettent aux publics de se confronter à la différence. Ils permettent des rapports différents (avec les adultes et les enfants) de ceux établis lors du temps académique ; ils sont une continuité à la socialisation de l’enfant et à la quête des apprentissages.

 

Durant l’accueil ALSH, le taux d’encadrement est de :

  • 1 adulte pour 14 enfants en maternelle,
  • 1 adulte pour 18 enfants en élémentaire.

 

Les intervenants extérieurs ponctuels sont inclus dans les quotas d’encadrement pris en compte dans la déclaration. Cependant, dans une recherche de qualité, la qualification est privilégiée dans tous les domaines d’intervention.

 

  Les horaires

Cet accueil fonctionne dans l’enceinte de l’école primaire François Lassagne :

 

  • Bâtiment de la maternelle, les lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 7 heures 15 à 8 heures 50, de 12 heures 00 à 13 heures 20, de 16 heures 30 à 18 heures 30.

De 18 heures 30 à 18 heures 45, le périscolaire se déroule à l’élémentaire.

  • Bâtiments de l’élémentaire, les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 7 heures 15 à 8 heures 50, de 12 heures 00 à 13 heures 20, de 16 heures 30 à 18 heures 45.

 

Journée type accueil périscolaire à Linars

 

 

MATERNELLE

 

ELEMENTAIRE

Matin

7 heures 15 à 8 heures 50 : 2 agents communaux et 1 coordinatrice (MJC)  (dessins, activités libres ou activités extérieures)

effectif moyen : 20 enfants

 

7 heures 15 à 8 heures 50

3 agents communaux (dessins, activités libres ou activités extérieures)

effectif moyen : 28 enfants

  

 

 

Midi

6 agents communaux de 12 heures à 13 heures 20

effectif maximum : 60 enfants

restaurant / périscolaire

 

1 animateur sportif MJC et 1 coordinatrice MJC de 12 heures à 13 heures 202 agents communaux en périscolaire et 4 agents de restauration de 12 heures à 13 heures 20

effectif maximum : 102 enfants

 

 

 

 

Soir

2 agents communaux de 16 heures 30 à 18 heures 30

1 coordinatrice EVS MJC

Atelier : activités manuelles et jeux collectifs à l’extérieur ou à l’intérieur

effectif moyen : 30 enfants

 

16 heures 30 à 18 heures 45

1 coordinatrice EVS MJC

3 agents communaux : activités manuelles et jeux de société

fectif moyen : 42 enfants

Descriptifs de l’accueil élémentaire et maternel

 

Accueil le matin

  • 7 heures 15 à 8 heures 50 : accueil des enfants, pointage (afin d’identifier les présents et permettre la facturation par la mairie).
  • L’équipe veille également à proposer une séparation avec la famille en douceur le matin, en favorisant l’accueil des enfants.
  • Suivant la demande des enfants, les animateurs vont constituer des groupes pour participer aux activités soit à des jeux collectifs (intérieur ou extérieur) soit à des activités manuelles dirigées par les animateurs.
  • Les animateurs encadrants sur ce temps-ci sont toujours à même de proposer telle ou telle activité plus qu’à imposer, en respectant le choix de l’enfant : jouer librement. L’enfant ne doit en aucun cas se sentir obligé de faire les choses proposées.

Pause méridienne

 

  • 12 heures à 13 heures 20 : des ateliers sont proposés en veillant plus particulièrement à développer l’accès à l’autonomie de chacun et en facilitant l’expression de chaque membre du groupe.
  • Les enfants sont libres de participer ou pas à une activité, ils seront encadrés par une équipe qualifiée se mettant à leur disposition suivant leur choix.
  • Des locaux prévus à cet effet sont mis à disposition dans l’enceinte de l’école ou à l’extérieur (stade de foot, salle polyvalente). Une activité sportive leur est proposée tous les midis en respectant le choix de l’enfant.

Accueil périscolaire du soir dans le bâtiment de la maternelle

 

  • 16 heures 30 à 17 heures : pointage (afin d’identifier les présents et permettre la facturation par la mairie).
  • Goûters fournis par les parents.
  • 17 heures : constitution des groupes d’enfants souhaitant participer aux activités dirigées par les animateurs.
  • Les animateurs présents se doivent d’être à l’écoute des enfants qui souhaiteraient réaliser une activité précise (dessin, jeux collectifs).
  • Les départs se font échelonnés, les animateurs veillent à faire remonter les informations et les constatations faites pendant ces temps d’accueil vers les familles.
  • Le lien privilégié ainsi mis en place sert de continuité éducative entre famille et structure d’accueil.
  • A 18 heures 30, les enfants sont conduits à l’accueil de l’élémentaire.

Accueil périscolaire du soir dans le bâtiment de l’élémentaire

 

  • 16 heures 30 à 17 heures : pointage (afin d’identifier les présents et permettre la facturation par la mairie).
  • goûters fournis par les parents.
  • 17 heures à 17 heures 45 : « temps autonome de devoirs ». Les enfants ont la possibilité de faire leurs devoirs dans une salle réservée à cet effet sous la surveillance d’un adulte.
  • Pour les autres, ils ont la possibilité de participer à différents ateliers (jeux de sociétés, jeux sportifs ou activités manuelles) encadrés par des animateurs.
  • Lorsque les devoirs sont finis, le groupe rejoint les autres enfants pour participer soit à un atelier soit à des jeux libres.
  • Les départs des enfants sont échelonnés jusqu’à 18 heures 45.

 

 

  L’encadrement

 

MATERNELLE

 

ELEMENTAIRE

Pause méridienne

7 animateurs.

80 % d’entre eux sont titulaires du BAFA ou du CAP Petite Enfance

1 coordinatrice en cours BPJEPS

 

8 encadrants (dont 4 sont exclusivement réservées au service cantine).

80 % d’entre eux sont titulaires du BAFA

1 coordinatrice en cours BPJEPS.

 

 

 

 

Accueil du matin et du soir

2 agents communaux.

80 % d’entre eux sont titulaires du BAFA

1 coordinatrice en cours BPJEPS

 

3 agents communaux.

80 % d’entre eux sont titulaires du BAFA

1 coordinatrice en cours BPJEPS

 

Il convient ainsi de respecter le ratio d’1 animateur pour 14 enfants à la maternelle, 1 animateur pour 18 enfants à l’élémentaire.

Le départ des animateurs se fera de façon échelonnée en fonction du nombre d’enfants présents.

 

 Le rôle de la directrice

 

Le rôle de la directrice est de diriger une équipe d’animation, essentielle au bon fonctionnement des ateliers. Elle est également la garante de la sécurité physique et morale des enfants ainsi que de l’équipe d’encadrement.

Elle doit accompagner les animateurs stagiaires dans leur progression par le biais d’une grille d’évaluation et guider l’ensemble de l’équipe aussi bien dans son travail que dans sa démarche d’avenir.

La directrice doit veiller au bon fonctionnement de la structure en mettant en place des temps de réunion avec son équipe afin d’échanger, dialoguer, informer, évaluer et résoudre les difficultés rencontrées et d’établir en commun le projet d’animation de façon qu’il soit en cohérence avec le projet pédagogique.

Il s’agit aussi, pour la directrice, d’être présente sur le terrain pour avoir un contact direct avec les parents, les animateurs, les enfants et les enseignants.

La directrice doit également organiser des temps de réunion d’évaluation, de bilan ou de fonctionnement. En tout état de cause, un bilan trimestriel est programmé ainsi qu’une réunion de préparation budgétaire en décembre et un bilan en fin d’année scolaire.

La directrice a donc un rôle de :

  • pédagogue,
  • réfèrent,
  • animatrice professionnelle,
  • soutien et conseil,
  • préparation et organisation,
  • contrôle du règlement et de la sécurité,
  • régulation,
  • évaluation et formation,
  • garant de la sécurité morale affective et physique.

 

 Rôle de l’animateur 

 

L’animateur à un rôle éducatif, il doit avoir une démarche cohérente dans sa façon d’être et de faire; il doit savoir monter un projet d’animation en lien avec le projet pédagogique du secteur.

 

Auprès des enfants

  • Il est garant de la sécurité physique et affective des enfants.
  • Il est à l’écoute des enfants et répond à leurs demandes.
  • Il sait accepter le refus, solliciter sans forcer.
  • Il est force de proposition et s’adapte quand une activité ne fonctionne pas.
  • Il permet à l’enfant de s’éveiller au travers de différents supports d’animation.
  • Il sait adapter les activités à l’âge des enfants.
  • Il gère complètement son activité de la préparation jusqu’au rangement.
  • Il respecte les enfants en tant qu’individus à part entière.
  • Il fait part des problèmes survenus au cours de la journée (même minimes).
  • Il connaît les différentes règles de sécurité essentielles liées aux activités,
  • Il rappelle les conduites à tenir face aux évènements climatiques et aux recommandations sanitaires,
  • En dehors, il doit gérer son rythme et sa fatigue.
  • Il adapte son langage et sa posture selon les enfants en face de lui.

 

Avec ses collègues

  • Il respecte ses horaires de travail et ses temps de pause.
  • Il prévient ses responsables en cas d’absence et apporte un justificatif.
  • Il s’informe, se forme et informe.
  • Il est responsable des actions qu’il mène.
  • Il respecte ses collègues.
  • Il travaille en équipe, s’exprime et écoute l’autre.
  • Il participe aux réunions de préparation.
  • Il sait se remettre en question et avoir un positionnement sur son action.
  • Il respecte le travail de l’autre.
  • Il sait prendre des initiatives dans son travail.
  • Il range le matériel nécessaire aux activités.
  • Il respecte le matériel qui lui est confié.

 

Avec les parents

  • Il accueille et accompagne l’enfant au moment de l’arrivée et du départ.
  • Il discute avec les parents lorsqu’ils sont demandeurs sur la journée de leur enfant.
  • Il doit avoir une démarche rassurante vers le public qu’il accueille.
  • Il sait répondre à des demandes d’organisation ou sait orienter vers les personnes concernées.
  • Il doit informer les parents sur un quelconque problème survenu durant la journée s’il y a lieu.

 

Avec les enseignants

  • Il a une démarche d’information et de transmission sur les différents problèmes rencontrés.
  • Il prend en compte les remarques justifiées des enseignants.
  • Il partage ses projets d’activités afin que ceux-ci s’inscrivent dans le programme éducatif établi par les enseignants.
  • Il travaille en collaboration et en cohérence avec les enseignants sur la mise en place d’un évènement ou d’une sortie durant l’année.

 

Rôles spécifiques

En fonction des besoins du projet d’animation, certains animateurs peuvent avoir une qualification ou un rôle spécifique. Cette qualification s’exerce en complément du rôle général d’animation défini précédemment.

 

  • L’animateur sportif dispose des diplômes ou qualifications nécessaires à l’encadrement d’activités spécifiques.
  • 2 animateurs et la directrice ont la fonction d’assistant sanitaire. Certains animateurs sont titulaires de l’AFPS et la directrice du PSC1.

 

A ce titre, ils doivent :

  • vérifier les fiches administratives appelées plus communément fiches sanitaires,
  • prendre connaissance de toute remarque concernant les problèmes éventuels des enfants (allergie, traitement, projet d’accueil individualisé),
  • donner les traitements médicaux dans le respect de l’ordonnance du médecin,
  • pratiquer les petits soins usuels,
  • remplir le cahier d’infirmerie,
  • gérer la pharmacie et les trousses de secours,

 

Il rappelle les conduites à tenir face aux évènements climatiques et aux recommandations sanitaires.

 

LES OBJECTIFS EDUCATIFS DE L’ALSH

 

La collectivité met en place des actions dans le but de répondre à des objectifs éducatifs :

  • favoriser le développement de l’autonomie de l’enfant, dans le respect des besoins et des caractéristiques de chaque âge (capacité d’initiative, de créativité, prise de responsabilité…),
  • amener l’enfant à découvrir des activités variées,
  • favoriser et permettre l’apprentissage et l’expérimentation de la vie en collectivité,
  • favoriser la tolérance, l’expression de la solidarité et la reconnaissance de la diversité,
  • permettre à l’enfant de développer son esprit critique, de faire des choix,
  • favoriser les liens intergénérationnels,
  • favoriser l’ouverture des activités et les passerelles entre tranches d’âge.

 

LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DE L’ALSH

Afin d’être en cohérence avec ses objectifs éducatifs, la structure définit des objectifs pédagogiques.

Favoriser des relations fondées sur le respect mutuel, la coopération et l’entraide :

  • instaurer une relation de confiance,
  • transmettre des valeurs morales, humaines à l’image de la devise «Liberté, Egalité, Fraternité»,
  • mettre en place, avec les enfants, des règles de vie au quotidien,
  • poser des repères sur les modes de proposition et de prises de décision collective,

 

Favoriser la participation des enfants dans les activités et dans la vie quotidienne :

  • instaurer des relations de confiance,
  • permettre le choix des activités en proposant des modes d’inscription adaptés,
  • accompagner les enfants et les jeunes dans leurs projets,
  • informer sur la nature et le déroulement des activités.

 

Respecter les rythmes de vie des enfants :

  • prévoir et adapter des activités en fonction de l’âge et du rythme de l’enfant,
  • permettre aux enfants de participer à des activités et/ou des temps calmes.

 

Comprendre et respecter des règles de sécurité, d’hygiène et de santé :

  • garantir la mise en œuvre des règles de sécurité physique, morale et affective des enfants,
  • assurer les soins
  • être disponible et à l’écoute des enfants.

 

Favoriser l’ouverture d’esprit et la curiosité :

  • découvrir de nouvelles pratiques culturelles ou sportives,
  • favoriser l’acquisition de savoirs et de techniques.

 

 MALTRAITANCE

 

Les Accueils de Loisirs peuvent être les témoins de maltraitance ou en être le théâtre. La plus grande vigilance est demandée à l’ensemble de l’équipe.

 

 En cas de suspicion de maltraitance d’un enfant:

 

  1. L’ensemble de l’équipe doit se mobiliser. Veiller à ce que les numéros d’urgence soient correctement et visiblement affichés sans omettre le 119 «enfance maltraitée ».
  2. L’adulte qui recueille les confidences d’un enfant doit rester calme, ne pas chercher à “faire parler l’enfant” ce qui peut avoir pour effet de « bloquer » l’enfant. Il faut laisser les choses venir et continuer la discussion sans y apporter une émotion particulière. Le soupçon peut également faire suite à l’observation de traces suspectes sur le corps de l’enfant.
  3. L’adulte doit ensuite immédiatement noter par écrit l’ensemble de ce qu’il a entendu, sans interpréter, en utilisant les mots de l’enfant même s’ils sont “crus” ou vulgaires. Il ne faut pas attendre car la mémoire s’émousse.
  4. Il faut ensuite rapidement en parler avec la coordinatrice de l’ALSH. En aucun cas il ne faut rester isolé et vouloir régler le problème seul.
  5. La Coordinatrice, avec la Directrice Générale des Services avisera Monsieur le Maire qui jugera de la nécessité d’en parler avec l’équipe d’animation.
  6. la Directrice Générale des Services avisera Monsieur le Maire qui jugera de la nécessité d’informer les services sociaux. Avant cela, il peut demander des avis complémentaires auprès des enseignants de l’école de l’enfant, de l’assistante sociale de la famille ou de toute personne côtoyant l’enfant et ses proches.
  7. En cas d’extrême urgence et en présence de faits avérés, le recours aux administrations compétentes pourra être envisagé (gendarmerie, tribunal, procureur).

 

En cas de suspicion vis-à-vis d’un membre de l’équipe d’animation :

 

  1. Le témoin doit noter par écrit les faits, propos, agissements de la personne soupçonnée ou prise en « flagrant délit ».
  2. Il doit informer discrètement et rapidement le responsable du service scolaire.
  3. Dans le cas où les soupçons se portent sur le responsable lui-même, le témoin informera la directrice.
  4. Une procédure interne sera menée par le Maire.

 

Il est du devoir et de la responsabilité de toute personne de signaler des faits ou soupçons relatifs à la maltraitance des enfants.

 

 MOYENS MIS EN ŒUVRE POUR LE FONCTIONNEMENT DE L’ALSH

Les locaux :

MATERNELLE

 

ELEMENTAIRE

Hall bibliothèque + sanitaires

Cour de l’école

Salle de motricité

 

Hall garderie + sanitaires

Salles d’activités

Cour de l’école

Préau

Salle d’expression corporelle

Stade de foot – courts de tennis

Préfabriqué

 

 

Une équipe composée :

 

  1. d’une coordinatrice titulaire du BPJEPS. Elle a comme fonctions :
  • l’animation de l’équipe,
  • les relations avec les différents partenaires,
  • les relations avec les familles,
  • la formation des animateurs, le suivi et la validation des animateurs stagiaires.

 

Elle est garante de la sécurité physique et affective des enfants.

 

Elle est garante de la mise en œuvre du projet pédagogique et rend compte de son travail à la Directrice Générale des Services. 

 

  1. d’animateurs et d’animatrices diplômés ou en formation. Ils ont pour fonctions :
  • l’accueil des enfants,
  • l’animation des ateliers,
  • la préparation des activités, leur mise en place et le rangement.

 

Ils sont garants de la sécurité physique et affective de chaque enfant. Ils sont garants du respect des lieux et du matériel, ainsi que de l’application des règles de vie.

Ils s’engagent à mettre en œuvre le projet pédagogique et les projets d’activités définies en équipe. Ils participent aux réunions de préparation, d’évaluation, et de bilan.

  

Les domaines d’activités :

Favorables à une prise en compte globale des besoins de chaque enfant, nous proposons des activités dans différents domaines:

 

  • le jeu, sous ses différentes formes (jeux sportifs, jeux d’équipe, jeux de société, jeux de fiction, de construction, grands jeux…),
  • les activités d’expression manuelle, artistique, plastique, théâtrale …,
  • les activités physiques et sportives,
  • la lecture, le conte…

 

C’est par la pratique que l’enfant se construit et apprend à maîtriser son environnement. Créer un cadre favorisant des activités riches et variées permettent :

 

  • le jeu, principal activité de l’enfant. C’est en jouant que l’enfant découvre le monde et les possibilités d’agir sur lui.
  • la découverte de son corps et de ses possibilités motrices : courir, sauter, grimper, ramper…
  • la découverte des autres enfants et adultes de son petit groupe, de son groupe d’âge. l’imaginaire est un moteur important du développement cognitif de l’enfant. Le jeu, les activités d’expression le favorisent, sans oublier la lecture.

 

EVALUATION

 

Lors de temps de réunion prévus à cet effet, l’équipe effectue une évaluation sur le plan collectif et individuel afin de mesurer si les objectifs ont été atteints et de constater l’écart entre le « réalisé et le prévu ». Il est également nécessaire de faire une synthèse des actions menées lors du trimestre.

Une grille d’évaluation sera mise en place par la Coordinatrice.


Partager :
  • imprimer
  • mail